top of page

Projet École

Le Projet École consiste en une journée de simulation parlementaire, adaptation de notre simulation historique au Sénat, à destination des rhétoriciens et rhétoriciennes se déroulant à divers moments de l’année et au sein de plusieurs parlements belges. 

Cette journée offre l’opportunité à des jeunes, en dernière année d’école secondaire, de venir débattre et de s'exprimer sur un projet de texte législatif fictif en cours d'élaboration spécialement pour cette occasion.

Le projet est organisé au Sénat pour sa première édition en février 2019. Il se déroule au Parlement bruxellois pour les éditions suivantes, à raison de deux fois par an. Le Projet s’est ensuite développé et est organisé au Parlement de Wallonie, au Parlement flamand et à la Chambre des Représentants depuis 2023.

MULTILINGUISME

La simulation parlementaire a pour objectif de donner aux jeunes belges l’opportunité de découvrir le fonctionnement des institutions fédérales et fédérées de notre pays. Elle permet également aux jeunes de faire des rencontres, par le biais d’échanges interculturels, entre des jeunes venant d’horizons différents. Cette journée, c'est l'occasion d'aller à la rencontre de l'autre, d'oser discuter et débattre de ses idées avec une centaine d'autres jeunes, de se concerter avec les autres membres du parti et, enfin, d'arriver à un compromis avec les autres partis.

Le programme s’annonce chargé puisqu’en se glissant dans la peau d'un représentant ou d’une représentante du peuple, le participant ou la participante aura l'occasion d'exercer toutes les fonctions associées à ce statut. Dès lors, il ou elle pourra participer à des réunions du parti, expérimenter la politique de couloir, poser des questions au ou à la ministre qui soumettra le projet de texte législatif fictif, débattre en plénière, proposer des amendements et voter, en fin de journée, sur le texte amendé.

 

Cette simulation grandeur nature est aussi là pour montrer les coulisses de la politique et de la presse. En découvrant le travail d'un député ou d’une députée, mais surtout en partageant ses idées et en s'ouvrant à celles de l'autre, chacun et chacune repartira avec une vraie expérience. 

 

Par cette simulation, nous espérons permettre à des centaines de jeunes, chaque année, de comprendre la politique et d’en devenir les futurs acteurs et les futures actrices, dans le respect de l’autre.

SIMULATION PARLEMENTAIRE

La simulation parlementaire a pour objectif de donner aux jeunes belges l’opportunité de découvrir le fonctionnement des institutions fédérales et fédérées de notre pays. Elle permet également aux jeunes de faire des rencontres, par le biais d’échanges interculturels, entre des jeunes venant d’horizons différents. Cette journée, c'est l'occasion d'aller à la rencontre de l'autre, d'oser discuter et débattre de ses idées avec une centaine d'autres jeunes, de se concerter avec les autres membres du parti et, enfin, d'arriver à un compromis avec les autres partis.

Le programme s’annonce chargé puisqu’en se glissant dans la peau d'un représentant ou d’une représentante du peuple, le participant ou la participante aura l'occasion d'exercer toutes les fonctions associées à ce statut. Dès lors, il ou elle pourra participer à des réunions du parti, expérimenter la politique de couloir, poser des questions au ou à la ministre qui soumettra le projet de texte législatif fictif, débattre en plénière, proposer des amendements et voter, en fin de journée, sur le texte amendé.

 

Cette simulation grandeur nature est aussi là pour montrer les coulisses de la politique et de la presse. En découvrant le travail d'un député ou d’une députée, mais surtout en partageant ses idées et en s'ouvrant à celles de l'autre, chacun et chacune repartira avec une vraie expérience. 

 

Par cette simulation, nous espérons permettre à des centaines de jeunes, chaque année, de comprendre la politique et d’en devenir les futurs acteurs et les futures actrices, dans le respect de l’autre.

LES DIFFÉRENTS HÉMICYCLES

Cette journée de simulation parlementaire se déroule au sein de différents hémicycles. 

 

La première édition s’est déroulée au Sénat, notre partenaire depuis 15 ans, qui a accepté d’accueillir en son sein des élèves de tout le pays en février 2019. Il s’agit de l’unique simulation s’y étant déroulée.

 

En mai 2019, le JPJ a reçu le prix "Honneur à la démocratie participative!" de la part du Parlement bruxellois. Depuis 4 ans, le projet École se déroule au sein de l'hémicycle bruxellois, à raison de deux éditions par année. Nous mobilisons conjointement nos ressources pour proposer une mini version de notre simulation historique, adaptée aux élèves au sein de leurs infrastructures . Ce projet est à destination uniquement des écoles présentes sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.

La Chambre des Représentants nous permet d’organiser, en son sein, des éditions du Projet École. Celles-ci se veulent trilingues et permettent de réunir des écoles de la Belgique entière. La première édition a eu lieu le 24 avril 2023.

 

Le Parlement de Wallonie est devenu un lieu de débats pour les jeunes présents dans les écoles de la Région wallonne. Deux éditions y ont déjà eu lieu. La première en mars 2023 et la seconde en octobre 2023. Celles-ci avaient pour objectif de réunir trois écoles venant de trois provinces wallonnes différentes. Se déroulant uniquement en français, à termes l’objectif sera d’y inclure un bilinguisme français-allemand.

 

Le Parlement flamand est le dernier hémicycle dans lequel nous organisons des simulations parlementaires à destinations des jeunes rhétoriciens et rhétoriciennes. Réunissant cinq écoles éparpillées aux 4 coins de la Flandre, cette journée de simulation se veut uniquement néerlandophone. Sa première édition s’est déroulée le 21 avril 2023 et se voudra annuelle afin de réunir chaque année des élèves motivés. 

PROCHAINS PROJETS ECOLE

Pas d'événements pour le moment

PROJETS DE TEXTES LEGISLATIFS

Depuis le lancement du Projet École, quatre projets d’ordonnances ont été débattus par les élèves. 

 

Le premier sur la représentation des partis dans les conseils municipaux et la réglementation de la zone de campagne électorale ; le deuxième sur la réorganisation de l'espace public bruxellois pour le rendre plus inclusif et ouvert à la diversité ; le troisième sur la mobilité bruxelloise ; le quatrième sur la propreté de l’espace public bruxellois. 

 

Un projet de loi sur le travail du sexe a également été débattu.

 

Enfin, deux projets de décrets ont été débattus au Parlement de Wallonie, l’un sur le travail et l’autre sur le bien-être animal, tandis qu’un seul a été débattu au Parlement flamand sur l’éducation.

UN NOUVEAU PROJET JEUNESSE ?

Afin de toucher un public diversifié, le Jeugd Parlement Jeunesse a décidé cette année, en collaboration avec le Sénat, de créer un nouveau projet destiné aux élèves de 11 à 12 ans. 

 

L'objectif de cette activité est de pouvoir faire découvrir le parlement fédéral belge à deux classes de 6ème primaire, une classe francophone et une classe néerlandophone. Les élèves visiteront tout d’abord les bâtiments dans lesquels évoluent les députés et députées et, ensuite, se mettront, durant une après-midi, dans la peau de politiciens et politiciennes afin de débattre de projets de loi et de les voter ensemble. 

 

Ce sera également l’opportunité de pouvoir débattre, dès le plus jeune âge, malgré la différence de langues entre les deux classes. 

Responsable de projet

Image-empty-state.png

Esther Squilbeck

Verantwoordelijke Schoolproject - Responsable Projet École

DSCF0138.JPG
logo fond transparent sans texte.png
bottom of page